IDEA
Indicateurs de Durabilité des Exploitations Agricoles
Espace web des professionnels
de l'enseignement agricole français
  • Logo du gouvernement
  • Logo du ministère de l'agriculture
Idea, Indicateur de Durabilité des Exploitations Agricoles

Analyse de deux groupes d'agriculteurs du nord de la Charente-Maritime et du Loiret

Extrait de Perspectives agricoles N° 295 Novembre 2003
P. Viaux Arvalis-Institut du végétal

Voici deux exemples de mesure de la durabilité dans des groupes d’agriculteurs du nord de la Charente-Maritime (St Jean d’Angély) et du Loiret (Fig 1).
Leurs durabilités moyennes sont voisines mais ils les approchent de manières très différentes : la durabilité agro-écologique est le facteur limitant dans le groupe de St Jean d’Angély, alors que, dans le groupe du Loiret, c’est la durabilité économique.

Fig. 1 Plusieurs combinaisons sont possibles pour atteindre une note de durabilité moyenne très voisine (cas de deux groupes d’agriculteurs).

Groupe du Loiret

Groupe de St Jean d’Angély  

En analysant les situations exploitation par exploitation, on constate la même variabilité à l’intérieur de chaque groupe (Fig 2).

Figure 2 : variabilité observée au sein de chaque groupe.

Groupe St Jean d’Angély

 Groupe du Loiret

On trouve des niveaux de durabilité élevés (environ 60 points pour les exploitations « 3 » du groupe de St Jean et « CM » dans le groupe Chateurenard/Courtenay) ou faible (respectivement pour les exploitations « 5 » et « VL ».
Le facteur limitant de la durabilité peut être soit l’agro-écologie (exploitation « 5 » et « VL »), soit l’économie (exploitation « 13 » et « JMV ») et plus rarement les aspects socio-territoriaux.

  • Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt
  •  © copyright 2006 Site web du CNERTA