IDEA
Indicateurs de Durabilité des Exploitations Agricoles
Espace web des professionnels
de l'enseignement agricole français
  • Logo du gouvernement
  • Logo du ministère de l'agriculture
Idea, Indicateur de Durabilité des Exploitations Agricoles

Description de la grille IDEA

Les objectifs de durabilité

La méthode IDEA est construite autour d’indicateurs censés favoriser un ou plusieurs objectifs de l’agriculture durable. Ces objectifs concernent soit la gestion ou la protection d’une ressource naturelle (eau, air, sol, biodiversité, paysage et gisements miniers), soit des valeurs sociales caractéristiques d’un certain niveau de civilisation et qui sont implicites dans l’agriculture durable (l’éthique, la qualité, la citoyenneté…).
À cet effet, une colonne «objectifs » désigne, pour chaque indicateur, les principaux objectifs indirectement poursuivis. Ils servent de guides pour comprendre et interpréter l’indicateur.

Les objectifs de l’échelle de durabilité agroécologique se réfèrent aux principes agronomiques de l’agriculture intégrée (ou agroécologie). Ils doivent permettre une bonne efficacité économique pour un coût écologique aussi faible que possible.

Les objectifs de l’échelle de durabilité socioterritoriale se réfèrent davantage à l’éthique et au développement humain qui sont des caractéristiques essentielles des systèmes agricoles durables. Quant aux objectifs de l’échelle de durabilité économique, ils précisent des notions essentielles en lien avec la fonction entrepreneuriale de l’exploitation. Un même objectif peut participer à l’amélioration de plusieurs composantes de la durabilité.

Consulter la matrice qui représente les croisements entre les objectifs de durabilité poursuivis et les indicateurs chargés de les caractériser dans la grille IDEA (version 3)

 

Echelles, composantes et indicateurs

La grille IDEA comporte trois échelles de durabilité, de même poids et variant de 0 à 100 points: l'échelle de durabilité agroécologique, l'échelle de durabilité socio-territoriale et l'échelle de durabilité économique.

Chaque échelle de durabilité est subdivisée en trois ou quatre composantes (soit 10 composantes au total) qui synthétisent les grandes caractéristiques du diagnostic de durabilité.

Chaque composante regroupe plusieurs indicateurs qui sont eux-mêmes constitués d'un ou plusieurs items élémentaires caractérisant une pratique (ou une caractéristique) et contribuant à la valeur finale de l'indicateur.

On compte ainsi, dans la Grille IDEA (version 3), un total de 42 indicateurs répartis dans 10 composantes et agrégés sous 3 échelles de durabilité.

 Consulter la grille IDEA

 

 

  • Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt
  •  © copyright 2006 Site web du CNERTA