IDEA
Indicateurs de Durabilité des Exploitations Agricoles
Espace web des professionnels
de l'enseignement agricole français
  • Logo du gouvernement
  • Logo du ministère de l'agriculture
Idea, Indicateur de Durabilité des Exploitations Agricoles

Glossaire

 

Le glossaire précise certains mots ou expressions employés sur ce site Internet ainsi que dans La méthode IDEA (Educagri éditions).

La plupart des définitions sont basées sur l'usage qu'il est fait des termes dans La méthode IDEA

 

 

Le glossaire précise certains termes employés sur ce site Internet ainsi que dans La méthode IDEA (Educagri éditions).

La plupart des définitions sont basées sur l'usage qu'il est fait des termes dans La méthode IDEA

adaptabilité
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (ADA)

Correspond à la capacité d'un système agricole à ajuster son organisation, ses techniques et sa structure au contexte économique et social. L'adaptabilité et la souplesse technique des systèmes agricoles sont ainsi une condition importante de leur durabilité économique. Un système agricole plus diversifié sera moins fragile. (voir p 45 et 107 de La méthode IDEA, Educagri éditions)

agriculture biologique

Mode de production agricole fondé sur un ensemble de techniques complexes excluant l’utilisation de produits chimiques de synthèse et s'appuyant essentiellement sur l'exploitation des ressources naturelles du milieu. (FNAB)

agriculture durable
agriculture écologiquement saine, économiquement viable, socialement juste et humaine

Dans IDEA, nous retenons qu’une agriculture durable repose sur trois grandes fonctions essentielles; la fonction de production de biens et services, la fonction de gestionnaire de l’environnement et la fonction d’acteur du monde rural.

agriculture intégrée

Correspond à une approche globale de l’utilisation du sol, pour la production agricole, qui cherche à réduire l’utilisation d’intrants extérieurs à l’exploitation (énergie, produits chimiques) en valorisant au mieux les ressources naturelles et en mettant à profit les processus naturels de régulation. (Philippe Viaux – Une 3ème voie en Grande Culture – Ed. Agridécisions)

agrosystème

Ensemble des écosystèmes constitués par divers milieux naturels modifiés et gérés par l'homme pour les utiliser à des fins de productions : culture, élevage etc.

assolement
assolements et systèmes agricoles durables

Répartition des cultures sur la surface de l’exploitation pendant une année donnée. Les systèmes agricoles durables recherchent des assolements complexes comprenant des cultures d'hiver et de printemps par exemple et qui permettent d'optimiser les rotations, limitent les aléas climatiques, sanitaires ou économiques. (p.56, La méthode IDEA, Educagri Editions)

autonomie
agriculture autonome

Consiste à se libérer d'un maximum de dépendances (matérielles ou immatérielles) vis-à-vis de l'extérieur. C'est-à-dire être capable de maîtriser ses choix techniques, économiques et financiers et avoir la possibilité d'en être maître. Cela repose sur le partenariat, c'est à dire la complémentarité entre acteurs locaux par la valorisation des ressources humaines et techniques présentes localement. Ce concept se différencie totalement de l'autarcie. (Cahiers techniques de l' agriculture durable -évaluer la durabilité d'un système de production)

bien-être animal
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (BIE)

Notion définie par le respect de ces cinq libertés : alimentation, nutrition - confort, habitat - expression des comportements liés à la race - absence de pathologies - qualité du lien homme-animal, stress, angoisse. Des pratiques à bas niveau d'antibiotiques ou d'hormones caractérisent un équilibre sanitaire et zootethnique, un certain bien-être animal et une qualité de la production. (p.77 - 78, La méthode IDEA, Educagri Editions).

biodiversité
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (BIO)

Désigne la diversité du vivant, sous toutes ses formes. « C’est un concept englobant qui permet de poser un nouveau regard sur l’ensemble des composants de ce qu’on appelait de façon plus ou moins précise la nature (Ministère de l’Environnement 1998) »( Agriculture et Biodiversité, Educagri Editions).
Biodiversité domestique: est constituée par les races et variétés impliquées directement dans le processus de production et s'oppose à la notion de biodiversité "sauvage" ou spontanée ou fonctionnelle, constituée d'espéces colonisant les espaces marginaux tels que les haies, talus, bosquets, mares et autres peu ou pas anthropisées (p.43, La méthode IDEA, Educagri Editions)

citoyenneté
un des objectifs de durabilité la méthode IDEA (CIT)

Se traduit par une certaine pertinence sociale, une implication collective et solidaire et le non-gaspillage du travail social. (p.44, La méthode IDEA, Educagri Editions)

cohérence
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (COH)

Un système de valeur imprègne l'agriculture durable qui suppose une cohérence plus globale et plus transversale dans la démarche de l'agriculteur, c'est à dire que ses idées et ses actes ont tendance à s'accorder entre eux. C'est ainsi que le court et le long terme, mais aussi la parcelle, l'exploitation, le territoire et la planète sont alors perçus comme des échelles interdépendantes.
La cohérence citoyenne désigne des comportements socio-économiques qui renforcent le développement agricole et rural durable.
La cohérence technique désigne un ensemble de pratiques agricoles qui, articulées ensemble, se renforcent et produisent des effets supérieurs à la somme des effets individuels (effet de synergie). Assolements, rotations et itinéraires techniques cohérents permettent de combiner rentabilité, qualité de la production et protection du milieu. (p.42 sq, La méthode IDEA, Educagri Editions)

contribution à l'emploi

Correspond à une demande essentielle de la société d'aujourd'hui qui s'apprecie indirectement par les surfaces travaillées de l'exploitation par actif. Certaines pratiques de partage du travail par l'embauche collective de salariés ou une certaine autolimitation dans l'expansion confortent cet objectif. ( p.45 et p.94, La méthode IDEA, Educagri Editions)

demande sociale

Est issue du milieu rural et urbain proche dans une société de plus en plus urbanisée. Grace à la multifonctionnalité, l' agriculture durable peut rendre de nombreux services. Outre la production de produits de qualité, elle entretient l'espace paysager et répond à la demande par l'agritourisme (l'accueil, la mise en place de filières courtes etc), l'implication dans la vie sociale et culturelle du territoire. (p.29 - De l'exploitation agricole à l'agriculture durable, Educagri Editions)

développement humain
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (DVH)

Notion prenant en compte l'épanouissement et la réalisation personnelle dans le métier d'agriculteur. (p. 45, La méthode IDEA, Educagri Editions)

diagnostic

Un diagnostic d’exploitation est le résultat d’une démarche d’investigation visant à identifier et à apprécier les forces et les faiblesses de celle-ci et à en rechercher les causes. Mais il n’y a pas de norme unique …, car un diagnostic est toujours relié au point de vue et au référentiel (plus ou moins étendu et adapté) de celui qui le fait.
On peut distinguer 2 types de diagnostic global d’exploitation :
- le diagnostic de fonctionnement qui vise à apprécier les forces et les faiblesses du fonctionnement de l’exploitation par rapport aux objectifs de l’agriculteur ou par rapport à ceux d’un observateur extérieur;
- le diagnostic de résultat qui vise à juger des forces et des faiblesses de l’exploitation au travers d’une batterie de résultats positionnées dans des échelles de performances ou appréciés par rapport à l’objectif d’un expert extérieur.

D’après Bonneviale et al (INRAP)



Le diagnostic repose sur le constat d’un écart ou de l’absence d’écart, entre ce qui est observé ou mesuré d’une situation et ce qui est attendue d’elle. Si un écart existe, il s’agit ensuite de tenter de formuler une hypothèse (Gras et al 1989) sur les causes probables de cet écart et, éventuellement, d’avancer un pronostic sur l’évolution de la situation ou d’énoncer des voies d’améliorations. On peut alors déboucher sur l’élaboration d’un projet mettre en œuvre pour atteindre un nouvel état.

D'après Josien et al (CEMAGREF)

durabilité
durabilité agro-écologique, socio-territoriale et économique

Durabilité agro-écologique: capacité à auto-entretenir la fertilité et le potentiel productif à long terme de l'exploitation, s'appuie surtout sur des indicateurs à caractère agronomique. (p. 21, La méthode IDEA, Educagri Editions)
Durabilité socio-territoriale: se réfère surtout à l'éthique et au développement humain et prend en compte l'emploi et développement local, les services, la qualité de vie, la citoyenneté… (p 33, La méthode IDEA, Educagri Editions)
Durabilité économique: contribue à la perennité du système de production. Son évaluation va au-delà de l'analyse de la performance à court terme pour s'inscrire dans la durée, notamment en matière de transmission de l'exploitation. (P38, La méthode IDEA, Educagri Editions)

écosystème

Ensemble interactif constitué par une biocénose (organismes végétaux et animaux qui y vivent) et son biotope (milieu physique). Cet ensemble est défini essentiellement par son fonctionnement et non par son territoire (Mémento de l’agronome - CIRAD-GRET).

efficience
efficience du processus productif

Correspond à l'utilisation des ressources à bon escient, suscitant le rendement et la performance. L'efficience dans le cadre de l'agriculture durable vise une productivité nette (productivité brute - consommations) à la place de la productivité brute apparente maximale recherchée en agriculture intensive. l'efficience du processus productif permet d'évaluer l'efficacité économique des intrants utilisés. Elle exprime la tendance vers l'autonomie et l'économie des ressources et traduit de fait l'efficience technique de l'utilisation et la transformation des intrants par le système de production. (pp.31, 38 et 112, La méthode IDEA, Educagri Editions)

équitable

Juste répartition des coûts et avantages des activités humaines. L'équité, c'est la solidarité vis-à-vis des pays du Sud et la lutte contre la pauvreté et la faim. C'est aussi notre responsabilité vis-à-vis des générations futures. On distingue en général le développement humain, qui renforce la capacité individuelle par l'éducation, la santé et le partage de valeurs éthiques, et le développement social, qui s'attache aux relations sociales et culturelles, aux capacités collectives, aux processus de décision, à la gouvernance.

éthique
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (ETH)

Ensemble de principes de vie et de comportements qui caractérise un certain niveau de civilisation. L'éthique induit une responsabilisation vis-à-vis des pratiques qui sont alors non seulement considérées pour leurs effets locaux et immédiats mais aussi pour leurs effets lointains et différés dans le temps. (p.44, La méthode IDEA, Educagri Editions)

fertilité du sol

Ce terme désigne l'aptitude du sol à assurer de façon soutenue et durable la croissance des plantes et l'obtention de récoltes. La fertilité du sol résulte de la combinaison de ses composantes physicochimiques et biologiques qui détermine l'approvisionnement des plantes en éléments nutritifs et les conditions de croissance et fonctionnement des racines.

gestion économe des ressources naturelles non-renouvelables
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (RNR)

Exprime un souci de gestion rationnelle et prudente des ressources naturelles à l'échelle de la planète (pétrole, phosphates, potasse…). Intégrant la question du long terme, il favorise la préservation du capital naturel des générations futures. (p.44, La méthode IDEA, Educagri Editions)

indicateur

"Un indicateur est une valeur subjective qui a une signification synthétique et reflète à un moment donné une situation donnée. Il se traduit généralement sous la forme d'un nombre. Un indicateur, en se devant de refléter avec un maximum de vraisemblance la réalité, doit avant-tout être facile d'emploi et de calcul et être compris par l'utilisateur."
Qualités recherchées pour chaque indicateur :

  • Mise en œuvre facile
  • Immédiatement compréhensible
  • Sensible aux variations (de pratiques…)
  • Reflétant la réalité de terrain
  • Pertinent pour l’(les)utilisateur(s)
  • Adapté aux objectifs
  • Reproductible"

P. GIRARDIN (INRA, UMR Agronomie Environnement NANCY)

"Les indicateurs sont des variables…qui fournissent des renseignements sur d’autres variables plus difficiles d’accès…Les indicateurs servent aussi de repère pour prendre une décision…"

GRAS et al, 1989


"Ils fournissent des informations au sujet d’un système complexe en vue de faciliter sa compréhension…aux utilisateurs de sorte qu’ils puissent prendre des décisions appropriées qui mènent à la réalisation des objectifs"

MITCHELL et al, 1995


Un indicateur est "Une donnée simple que l’on sait quantifier de manière reproductible, rapide avec un coût modéré qui mesure, mais surtout synthétise un ensemble de phénomènes complexes difficilement quantifiables, souvent dans un délai long et un coût élevé"

Travaux et Innovations, Hors série Avril 99

intrants

On appelle intrants les amendements, engrais minéraux, pesticides, aliments du commerce, mécanisation, énergie…importés sur l'exploitation dans le but d'en faciliter ou d'en augmenter la production. (Cahiers techniques de l' agriculture durable -évaluer la durabilité d'un système de production)

mixité

La mixité d'un système de production agricole correspond à la combinaison de productions végétales annuelles, pérennes et de productions animales sur l'exploitation, c'est alors un système peu spécialisé mais complexe.

multifonctionnalité de l'agriculture

Considérer l'agriculture comme multifonctionnelle, c'est reconnaître "qu'à côté de ses fonctions primaires de production de nourriture et de fibres, l'activité agricole peut façonner le paysage, apporter des bénéfices environnementaux tels que la conservation des sols, le management soutenable des ressources naturelles non renouvelables, et la préservation de la biodiversité, et contribuer à la viabilité socio-économique de beaucoup de zones rurales " (Comité des ministres de l'agriculture de l'OCDE, 1998). En France, la Loi d'Orientation Agricole de 1999 prend en compte " les fonctions économique, environnementale et sociale de l'agriculture " (Article 1er).

pérennité
à ne pas confondre avec durable

Qui dure longtemps. Se dit de cultures pérennes, d'agriculture pérenne lorsqu'elles se maintiennent de génération en génération. Ne pas confondre avec le concept de durabilité qui associe dans une même combinaison les trois exigences économique, écologique et sociale (p. 97, La méthode IDEA, Educagri Editions).

pluriactivité

Exercice d'activité(s) professionnelle(s) rémunérée(s) en plus de l'activité d'exploitant agricole. Certaines de ces activités constituent des services pour le territoire et la société. Exemple du ramassage scolaire, prise en charge de la cantine, insertion sociale etc. (p.93, La méthode IDEA, Educagri Editions)

polyculture-élevage
exploitation agricole de type polyculture-élevage

L'exploitation de polyculture-élevage représente un modèle qui associe sur l'exploitation, plusieurs cultures et un ou plusieurs élevages. C'est un système complexe, diversifié et peu spécialisé.

pression de pâturage

Intensité de pâturage qui dépend du chargement en animaux. Un excès de chargement induit dépendance, pollution et érosion des sols. A l'opposé, une sous utilisation de l'espace conduit à l'extension de la friche (p.66, La méthode IDEA, Educagri Editions)

protection et gestion des paysages
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (PAY)

Le paysage est un patrimoine qui contribue à l'identité du territoire et à la qualité de vie. C'est aussi une ressource pour de nombreux acteurs, dont les agriculteurs qui le valorisent par l'accueil et le tourisme. (p. 44, La méthode IDEA, Educagri Editions)

qualité de vie
un des objectifs de durabilité de la méthode IDEA (QLV)

La qualité de vie est la résultante des intéractions complexes entre sphère privée, sphère sociale et sphère économique. Certaines pratiques agricoles participent à l'amélioration ou la détérioration du cadre de vie local et /ou permettent individuellement une qualité de travail quotidien plus ou moins compatible avec cet objectif. (p. 43, La méthode IDEA, Educagri Editions)

recyclage

Retraitement dans un processus de production, des déchets aux fins de leur fonction initiale ou à d'autres fins (y compris le recyclage organique mais à l'exclusion de la valorisation énergétique). (Dictionnaire du développement durable - Armines - AFNOR)

résilience

Notion de résistance. La résilience d'un écosystème désigne sa capacité à s'opposer aux perturbations et aux fluctuations. (p. 29, La méthode IDEA, Educagri Editions)

ressource naturelle non renouvelable

Production issue d'un lieu ou d'un biotope par le seul jeu des facteurs naturels. La quantité est alors fixe. Exemple du charbon, pétrole, des minéraux…L'emploi massif de potassium et de phosphore outre l'effet de pollution, a entrainé l'épuisement de plusieurs gisements. (p. 70, La méthode IDEA, Educagri Editions)

ressource naturelle renouvelable

Ressource naturelle qui se reconstitue régulièrement. L'eau est une ressource naturelle renouvelable et sa bonne gestion repose sur une équation équilibrée entre prélèvements et taux de reconstitution. (p.44, La méthode IDEA, Educagri Editions)

rotation
rotations culturales

Ordre de succession sur une même parcelle de différentes cultures dans le temps. Le concept de rotation qui a une connotation de régularité est parfois remplacé par le concept de succession culturale. L’alternance d’espèces cultivées différentes sur une parcelle a une incidence sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol. La rotation permet en particulier, de limiter le salissement des parcelles par les mauvaises herbes et les parasites des cultures. On distingue les rotations longues de 5 à 7 ans et plus, des rotations courtes de 2 ans.

sensibilité aux aides et aux quotas

Indicateur de la méthode IDEA qui apprécie la dépendance de l'exploitation vis-à-vis du contexte politique en particulier de la PAC (Politique Agricole Commune) par nature évolutive. Il définit la dépendance du résultat économique par rapport aux aides directes, soit le rapport : aides directes/EBE.

signes officiels de qualité (SOQ)

Sont déterminés par la règlementation française et/ou européenne. L'objectif est d'indiquer que le produit vendu possède une qualité supérieure à celle du produit standard (exemple du label) ou une spécificité (AOC, AB…). Ces signes font l'objet de surveillance de la part des services du Ministère de l'Agriculture.

socialement équitable

Notion complexe qui dépend de l'opinion publique à une époque donnée. La méthode IDEA décline cette notion en trois composantes : la qualité des produits et des territoires, les emplois et services, l'éthique et le développement humain. (p. 33, La méthode IDEA, Educagri Editions)

SOQ
Signes Officiels de Qualité
soutenable

Résulte de la traduction du terme anglais "sustainable " qui recouvre deux sens, la pérennité et la reproductibilité et que l'on à tendance à traduire par les termes "durable" et "soutenable". (Dictionnaire du développement durable - Armines - AFNOR)

surface importée

La surface importée est calculée pour déterminer l'indicateur IDEA de contribution à l'équilibre alimentaire mondial et à la gestion durable des ressources planétaires. 1ha équivalent correspond à 4 t. d'aliments du bétail concentré acheté.

système d'exploitation

Un système est un ensemble d’éléments en interaction dynamique organisé en fonction d’un but. Appliquée à l’exploitation agricole, l’approche en terme de système consiste à considérer qu’une exploitation n’est pas la simple juxtaposition d’ateliers de production, mais qu’elle est un système organisé et finalisé aux multiples interactions, les interactions entre les éléments étant plus importants que les éléments eux-mêmes.

système de production

Combinaison par l’agriculteur des productions, des techniques et des moyens de production en vue d’atteindre un certain nombre d’objectifs. Il se décompose en sous-systèmes en interaction, les systèmes de culture, systèmes d’élevage et système fourrager.

Plus précisément, on peut considérer le système de production selon deux échelles:

D'après Laurence De Bonneval «Systèmes agraires Systèmes de productions, vocabulaire français anglais avec un index anglais» INRA Editions 1993

  • du point de vue de la micro-économie, «le système de production est la combinaison des facteurs de production (capital foncier, travail et capital d’exploitation) et des productions dans l’exploitation agricole (Chombard de Lawe, Poitevin, Tirel, 1963);
  • pour une analyse macro-économique globale, considéré comme une unité statistique, le système de production agricole est un mode de combinaisons entre terres, forces et moyens de travail à des fins de production végétale et/ou animale, commun à un ensemble d’exploitations. Un système de production est caractérisé ici par la nature des productions, de la force de travail (qualification) et des moyens de travail mis en œuvre et par leurs proportions (Reboul, 1976).
système diversifié

Système d'exploitation qui outre des productions diverses, peut éventuellement inclure certaines activités, telle la vente directe, l'accueil à la ferme, des ateliers de transformation etc.

système intégré

Correspond à une approche globale de l’utilisation du sol, pour la production agricole, qui cherche à réduire l’utilisation d’intrants extérieurs à l’exploitation (énergie, produits chimiques) en valorisant au mieux les ressources naturelles et en mettant à profit les processus naturels de régulation. (Philippe Viaux – Une 3ème voie en Grande Culture – Ed. Agridécisions)

systèmes spécialisés
systèmes monospécialisés

Les systèmes spécialisés exigent des équipements spécifiques et souvent importants. Exemple des productions horticoles sous serres, porcheries et poulaillers hors sol (capital d'exploitation élevé). Lorsque le système se réduit à une production il est monospécialisé, telle la monoculture de maïs irrigué, un atelier hors-sol ; ce sont des systèmes simplifiés gourmands en charges...

transmissibilité

Capacité de l'exploitation agricole à perdurer d'une génération à l'autre. Cela dépend de l'importance des capitaux nécessaires au fonctionnement de l'exploitation et de sa reprise (p.33, La méthode IDEA, Educagri Editions). La méthode IDEA évalue la transmissibilité par la quantité de moyens financiers mise en œuvre pour un emploi soit le capital d'exploitation engagé par actif.


travail du sol simplifié

Technique qui supprime le retournement du sol effectué par la charrue. Plusieurs itinéraires sont alors possibles avec travail en profondeur par outils à dents et reprise plus légère ou bien travail superficiel et semis. On peut dans certains cas réaliser un semis direct sans travail du sol préalable.

viabilité économique

Un système est viable quand il est économiquement performant et efficace en terme de valeur ajoutée et de revenu (Cahier Technique de l' AD -évaluer la durabilité d'un système de production). La méthode IDEA l'utilise comme indicateur représentant un résultat économique moyen par actif de l'exploitation, finançant notamment les prélèvements privés. Il est comparé par rapport à une norme sociale : le SMIC. (p. 106, La méthode IDEA, Educagri Editions)

vivable

Qui a trait à la qualité de vie de l'agriculteur et de son entourage. (Cahiers techniques de l' agriculture durable -évaluer la durabilité d'un système de production)

  • Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt
  •  © copyright 2006 Site web du CNERTA